Nos actions

Les Laboratoires Phodé : 10 ans de Chine

Formulaire de recherche

Les Laboratoires Phodé : 10 ans de Chine

Avec plus de 60 % de son CA à l’export, les Laboratoires Phodé sont présents à l’international dans plus de 40 pays dont la Chine avec une filiale Phodé Tong Chuang Technology. Daniel Eclache, son président, nous explique pourquoi la Chine.

Actualité CCI : Les Laboratoires Phodé  : 10 ans de Chine

 

 

Phodé est présent en Chine depuis presque 10 ans, pourquoi une implantation sous forme de filiale et non un distributeur comme dans d’autres pays ?

Un concours de circonstances a fait que dans le cadre de notre coopération avec l’Ecole des Mines d’Albi nous avons eu au sein de Phodé un stagiaire chinois (M Liang Tian) pendant plusieurs mois. Avec lui, nous avons commencé à réfléchir sur une implantation en Chine.

Notre réflexion nous a conduits vers un modèle de filiale. Cela nous semblait le plus opportun compte tenu que nous avions notre possible directeur de filiale en la personne de notre étudiant chinois.

 

Le parcours a-t-il été difficile ?

Oui et non ! Oui, car il a fallu bien définir notre stratégie d’approche du marché tant au niveau de la structure juridique que de l’homologation de nos produits. Oui, surtout parce que la philosophie chinoise est totalement différente. Il faut apprendre à faire confi ance ce qui n’est pas dans notre culture.

 

Non, car nous avions sous la main une personne de nationalité chinoise qui nous a accompagné au mieux et qui a bien compris notre fonctionnement de production et de commercialisation.

 

 

Avez-vous bénéficié d’autres accompagnements ?

Nous avons eu un fort soutien de la CCI du Tarn. Elle nous a accompagnés de différentes façons.

D’abord, à travers la recherche de subventions auprès du Conseil Région et du Conseil Départemental pour accroitre notre unité de production. Ensuite, à travers le réseau des CCI à l’international car nous avons été mis en contact avec Business France (anciennement UbiFrance), la Coface (aujourd’hui BPI Assurance Export) et également avec Total sous la forme de portage à l’international qui nous a permis d’avoir un bureau à Pékin et ainsi commencer avec M Liang Tian notre implantation. Aujourd’hui, la Chine est notre troisième contributeur au chiff re d’affaires.

Partager cet article :
Abonnez-vous à notre newsletter
Haut de page